Quelques mots sympathiques de l’Union au sujet du trophée du tourisme numérique et du lancement de nos ateliers de brassage.

Un grand merci à Frédérique Pétré !

Mancy. La brasserie Tête de chou couronnée

Mancy Le trophée du tourisme numérique vient d’être attribué à la toute jeune brasserie.

lls ne s’y attendaient pas. Aussi ont-ils été surpris de remporter le trophée du Tourisme numérique, remis par l’ADT, Agence de développement touristique de la Marne ces jours-ci. «  C’est une belle récompense !  », indique Ariane Abrard qui a lancé avec son compagnon, Benoît Thomas, une microbrasserie baptisée « Tête de chou » dans le petit village de Mancy en septembre dernier.

Le trophée récompense «  le prestataire touristique ayant mis en place des actions numériques innovantes »

Agence de développement du territoire

Dix-sept candidatures ont été épluchées, quatre finalistes retenus. «  Le dynamisme et l’enthousiasme du jeune couple » ont aussi séduit le jury, indique l’ADT.

Pour se faire connaître, le couple de brasseurs avait tout naturellement usé de tous les outils numériques mis à sa disposition. «  Nous animons un compte Facebook, un site internet « responsive design » qui peut être lu sur divers supports (tablettes, mobiles, ordinateurs…), un blog  », détaille Ariane qui ajoute : «  Nous envoyons aussi des newsletters. C’est efficace et cela ne coûte rien. Le numérique est devenu incontournable, pour une petite structure comme nous, c’est une bonne chose ». Travaillant dans la publicité avant de se lancer dans cette nouvelle aventure, Ariane s’occupe de la communication et de la promotion des bières. Benoît officie quant à lui comme maître brasseur.

Cadeaux multiples

Avec le prix, le jeune couple s’est aussi vu offrir un pack communication comprenant plusieurs supports de communication (la création d’une mini-vidéo, des cartes postales, 500 marque-pages). Sans oublier, la venue d’un conseiller marketing et la mise à disposition d’un stand de 9m 2  pour le Salon destination Marne qui se tiendra en mars 2017. «  Plein de bonnes choses à prendre », estime Ariane qui enchaîne : «  C’est un bel encouragement pour nos premiers mois de mise en place ».

À peine lancée, la micro-brasserie qui confectionne à ce jour quatre types de bières (blonde, blanche, ambrée et brune), vient aussi de mettre en place des ateliers de brassage ouverts à tous les passionnés sur une demi-journée. «  Le principe est simple. Après avoir sélectionné la recette de bière de leur choix, les participants viennent brasser leur bière avec Benoît. Le brassage dure 4 à 5 heures, du concassage des grains de malt au choix des houblons. L’idée est de faire partager nos connaissances en la matière ». Trois semaines plus tard, les apprentis brasseurs pourront embouteiller leur bière. « Ils devront attendre encore trois semaines avant de pouvoir la déguster ».

Coût de ces ateliers : tout dépend de la quantité, mais il en coûtera 120 euros pour 25 litres (soit l’équivalent d’une trentaine de bouteilles), 240 euros pour 50 litres (une soixantaine de bouteilles). «  On peut venir à deux ou à quatre personnes », note Ariane. Pour réserver, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur le site internet de la brasserie et d’aller dans l’onglet « atelier de brassage ». Frédérique Pétré

Le prochain atelier de brassage est programmé au samedi 3 décembre.I

Frédérique Pétré

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This