Les cuves teintent, l’eau frissonne, les cloisons s’abattent, les murs s’embellissent, l’odeur du malt se répand.

Un peu de patience la brasserie de la Tête de chou va bientôt ouvrir ses portes …